Détartrage, IO, Feng-Shui, plomberie, progrès et décroissance et bien sur SQL…

Pendant que ma Nespresso détartre , je me prends à méditer devant le flux d’eau qui reprend vigueur…

Il faut que l’énergie circule

Grand principe du Feng-Shui* …
Dans quasi tous mes audits de performances je tombe sur des latences de disques et donc des dialogues, parfois délicats, avec les administrateurs de SAN . Ce 14 septembre, lors du SQL Saturday de Paris ce cher Christophe Laporte nous a rappelé quelques vérités bien senties…à savoir que le disque à plateaux classique nous offrait des performances 1000000 de fois inférieures à celles de la RAM et du processeur…Le fossé séparant la nanoseconde (définie aussi  comme l’intervalle de temps entre le feu qui passe au vert et le coup de klaxon de la voiture derrière vous à Paris) et la milliseconde. Les SANs dans cette perspective sont des lacs d’eaux stagnantes face à des torrents de montagnes..

mario

Enfilons donc notre salopette de plombier pour y réfléchir…car finalement il s’agit bien d’un problème de tuyauterie. Avec un baie de disques classiques , on multiplie les fins tuyaux pour assurer le débit attendu soit nos IOPS. Ca coute cher…Ca prend de la place…ça ajoute des couches. Ne me faites pas dire ce que je ne dis pas. Le SAN est un  incontournable mammouth. Après on peut adapter pas mal de choses. Y mettre du cache SSD…et torturer le SAN admin pour y placer nos fichiers ..mmmmh ? Alleeeeeeeez au moinsse le log quoi…Puis on peut aussi garder Tempdb tout près, toute locale, toute rapide avec un SSD local… ou passer à des technos hypra sexy comme la carte que j’ai eu en main hier  hier à la session de Christophe. Fusion IO pour ne pas les citer….🙂 Ou comment votre tuyauterie devient … très très…fusionelle avec votre hardwareWP_20130914_001sexy_mario_bros2

Donc il y a des solutions…qui se placent au plus près dans un serveur physique, ou dans votre ESX ou HyperVisor, ou dans votre SAN pour aider à la circulation. Et c’est TANT mieux. Un joli exemple chez Brent

Il y a aussi bien sur la fabuleuse arrivée du IN MEMORY OLTP et ça ça vaudra un post au moins à lui tout seul parce que c’est une évolution formidable et fascinante et qui va nous secouer les acquis et les habitudes comme j’aime. Et le post ne tardera pas car oui j’ai testé , montré et démontré déjà a quelques clients… Y a qu’a demander!!!!

Mais si je poursuis ma réflexion, je dois faire un petit 180° pour être dans une réflexion globale. GLOBALE et DURABLE. Car ces IOPs après tout d’où viennent-ils ? Sont ils tous indispensables ? Et c’est là que je remonte à la source.. au code…
Il s’agit de l’éternelle balance entre le matériel et ce qu’on lui inflige. Faut-il produire plus ou consommer moins ?
Comme je suis une brave mère de famille, sensibilisée en plus aux problématiques environnementale bref un peu bobo sur les bords j’aime me poser la question « tout cela est-il bien utile/raisonnable/indispensable/ecodurable etc… » Je vois tellement d’éléphants accoucher de souris (300000 IO pour 3 rows)  et vice-versa dans le monde SQL… Avant d’infliger à votre SAN-admin un supplice du PAL, quelques petites règles aussi simples que fermer les portes, éteindre les lumières en quittant les pièces et traquer les robinets qui fuient.

Comment trouver ces requêtes qui mangent de l’IO sur mon serveur:

Je vous ai concocté une petite video rapide🙂

Lien de bonne qualité

http://www.youtube.com/watch?v=gGG_TlAGbys
Et le script est ici
*Ah faire circuler les énergies …le mot énergie est idéal pour hérisser mon cherassocié en moins d’une Nano-seconde (qui à Paris etc… )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s